Technique Photo: Photographier les éclairs

Bonjour à tous voici un autre phototips de notre ami James Beltz que je remercie beaucoup, sans oublier ma femme qui s'occupe de la relecture et de la mise en page. Il y a peut-être eu des orages dans votre région et vous voudriez bien prendre une photo d'un éclair: ce phototips est fait pour vous. Il est vrai qu'il y en a beaucoup plus aux Etats-Unis mais j'ai réussi a vous dégoter quelques adresses qui vous seront utilise si vous voulez vous lancer à la chasse aux éclairs.

Tout d'abord un peu de théorie:

Et un site qui, entre autre, vous permet de suivre les orages en France en temps réel (attention ce service est payant):

N'oubliez pas de visiter le site de Phototips. Si vous n'êtes pas allergique à l'anglais, abonnez-vous au podcast et si vous l'êtes, vous pouvez vous rabattre sur les presets Lightroom et Photoshop, de plus je continuerais la transcription en français des Phototips de James (peut-être du sous titrage lorsque je saurais comment faire).
Maintenant place à "la chasse aux éclairs" où l'on parle de la pluie et du beau temps, de photo mais aussi de ... cerf? Bah, vous verrez bien.
A bientôt dans les commentaires ou sur Facebook.

 

A la chasse aux éclairs
 
 
Aujourd’hui nous allons voir comment photographier des éclairs. On m’a fait la requête suivante sur le groupe facebook de « phototips »:
« J’ai essayé de photographier des éclairs, mais c’était plus difficile que je ne le pensais. Non seulement il faut prédire où l’éclair va tomber, mais même quand il frappe devant vous, il ne reste pas longtemps. Que faut-il faire pour photographier cette force de la nature et quels sont les réglages de l’appareil qui marchent le mieux ».
 
  • Le  matériel
Alors pour cela vous aurez besoin d’acheter un peu d’équipement : une télécommande (ou déclencheur souple). Avant de parler des réglages de l’appareil intéressons-nous à une autre chose tout aussi importante : le mental.
Je ne sais pas s’il y a beaucoup de chasseur à l’arc parmi nous, mais ces gars-là doivent faire beaucoup d’effort pour tuer un cerf. En effet il est impossible de tuer un cerf se trouvant à deux terrains de football avec un arc car il n’a pas la portée d’un fusil.
C’est pourquoi un chasseur à l’arc doit être malin. Ils regardent les empreintes, ils recherchent le passage que les cerfs empruntent souvent. Les cerfs empruntent toujours le même chemin à moins que quelque chose ne les effraient.
Le chasseur à l’arc doit donc être à l’affut, près de ce passage et attendre que le cerf se montre. Il sait d’où le cerf arrivera et il n’a qu’a attendre en regardant dans la bonne direction. Comme il s’est préparé à l’avance il a de grande chance d’attraper ce cerf. Vous devez adopter la même approche que ces chasseurs à l’arc en préparant en avance votre chasse à l’éclair.  Un orage se déplace d’un côté du ciel vers un autre en formant une ligne. Ce ne devrait pas être trop difficile à trouver et ce que vous remarquerez c’est que les éclairs se produisent le long de cette ligne pendant que l’orage se déplace dans le ciel.
De plus les orages semblent venir du même endroit et empruntent la même direction pratiquement à chaque fois. Là où je vis dans le MidWest des Etats-Unis, ces orages ont lieu dans la soirée. Ils arrivent du Nord-Ouest et descendent vers le Sud-Est.

Regardez cette photo.


 
 
Pensez-vous que j’étais assis là, sur ces rails au milieu de nulle part au moment où l’orage a éclaté. Bien sûr que non. Je savais qu’il y aurait un orage et dans quel direction il se déplacerait. Et tout comme le chasseur à l’arc, j’ai patiemment attendu à cet endroit que l’orage amène son lot d’éclair. La météo peut vous donner une idée de l’endroit où se poster en sachant la direction que l’orage va emprunter.
C’est la première chose que vous devez faire : comprendre comment ça se passe et vous y préparer.

  • La méthode
 
Maintenant passons a des considérations plus matérielles. Avant tout, vous aurez besoin d’un déclencheur souple ou d’une télécommande pour déclencher votre appareil. Vous aurez aussi besoin d’un trépied. Vous aurez aussi  besoin d’un objectif avec une position grand angle comme un 18-55 (que vous avez probablement eu en Kit avec votre appareil). Le grand angle vous permettra d’avoir de grande portion du ciel pour être sur de capturer les éclairs.
Vous devrez faire cela au plus tard dans la matinée car on a besoin qu’il y ait le moins de lumière possible. Mettez vos ISO entre 100 et 400 pour avoir le moins de bruit possible.
Mettez votre appareil en mode « Bulb » (je vous renvoie à votre manuel). Montez votre appareil sur le trépied, branchez votre déclencheur souple, réglez votre ouverture (Av) sur f/11 cela vous donnera une grande profondeur de champs et on sera sûr que tout ce qu’on photographiera sera net. Après cela il faut viser la partie du ciel où les éclairs pourraient avoir lieu et effectuer une mise au point manuel. Pour ce faire il y a un switch sur l’objectif : passez de AF (Automatic Focus) au MF (Manually Focus), ensuite regardez dans le viseur et faites votre mise au point.
Appuyez sur votre déclencheur souple sans relâcher : l’obturateur restera ouvert tant que vous n’aurez pas relâcher le bouton. Restez appuyé jusqu’à ce qu’un éclair apparaisse. Si cet éclair apparaît dans les 30 secondes après avoir appuyé, c’est gagné, vous l’avez probablement attrapé. Si vous êtes au-delà des 30 secondes et qu’il n’y a pas eu d’éclair, relâcher le bouton et réessayer.
Plus il y aura d’éclairs dans un court laps de temps plus vous aurez de chance d’en attraper un. Les météorologues mesurent les orages avec le nombre de coup de foudre par minute.
Si vous êtes face à un orage avec peu de coup de foudre par minute, vous aurez un peu de mal à prendre cette photo, mais avec plusieurs coup de foudre du genre : bam…bambam…bam alors vous aurez beaucoup plus d’occasions d’attraper un éclair.
Si vous avez bien fait votre boulot, si vous avez tout préparer en avance, si vous avez été patient, si vous avez fait attention à la composition…
{Je voudrais m’arrêter un instant sur la composition. Ne soyez pas aveuglé par vos éclairs, la composition d’une photo est très importante voire primordiale. Je vais vous posez une question : Est-ce que je veux voir les poubelles de votre voisin dans cette photo ? je ne pense pas, non.
Cela veut dire que vous devez trouver un endroit qui sera parfait pour votre photo}…si vous faites tout cela vous serez récompensé avec une superbe photo comme celle-là :

 

Cette photo n’est pas arrivée par hasard, elle a été préparée. Je peux vous dire que cela demande quelques photos ratées et quelques erreurs avant d’en arriver là. Alors soyez patient et suivez les étapes dont nous avons parlé ci-dessus, j’espère que cela vous aidera.

Photo technique Tutoriel éclairs chasse aux éclairs Phototips James Beltz

Commentaires (2)

1. gely 21/05/2012

Bonjour, faut-il de jour côté de nuit mettre F/11 ?

2. retouchpro (site web) 21/05/2012

Bonjour Gely, de nuit comme de jour tu peux mettre F/11 cela permet surtout d'avoir une netteté du premier au dernier plan. En journée tu peux fermer plus ton diaphragme, cela permettra d'avoir une profondeur de champ plus importante. Mais pour avoir la même exposition qu'à F/11 il faudra un temps d'exposition plus long.

Si tu as d'autres questions n'hésites pas.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site